PRINCIPES DE LA GESTION ECOLOGIQUE DE L’OCEEDD

La République Démocratique du Congo dispose d'importantes ressources fores-tières à même de contribuer significativement à son développement socioéco-nomique. En effet, La République Démocratique du Congo abrite la deuxième forêt tropicale au monde; elle possède plus de 171 millions d'hectares de forêts natu-relles, représentant 10 % de l'ensemble des forêts tropicales du monde et plus de 47 % de celles de l'Afrique. 60 millions d'hectares sont aptes à la production durable de bois d'œuvre. Les forêts abritent une faune très riche dont certaines espèces sont rares et uniques au monde et une flore d'une biodiversité remarquable.

En savoir plus

17 Objectifs de développement durable

Les objectifs de développement durable sont un appel à l’action de tous les pays – pauvres, riches et à revenu intermédiaire – afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Ils reconnaissent que mettre fin à la pauvreté doit aller de pair avec des stratégies qui développent la croissance économique et répondent à une série de besoins sociaux, notamment l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre le changement climatique et la protection de l’environnement.


Alors que les gouvernements ont adopté plus de 1.400 mesures de protection sociale depuis le début de la pandémie de Covid-19, ces mesures demeurent largement insuffisantes, estime l’expert indépendant de l’ONU sur l’extrême pauvreté.

« Les filets sociaux mis en place présentent des failles importantes », déclare dans un communiqué de presse Olivier De Schutter. Il appelle les chefs d’Etat et de gouvernement qui vont se réunir à la fin du mois dans le cadre du débat général annuel de l’Assemblée générale des Nations Unies à renforcer les mesures d’aide aux personnes en situation de pauvreté.

« Les mesures prises jusqu’à présent sont généralement de court terme, leur financement est insuffisant, et de nombreux groupes de la population ne pourront en bénéficier », ajoute le Rapporteur spécial. 

La récession économique résultant de la pandémie est sans précédent en temps de paix depuis la grande dépression de 1929 : 176 millions de personnes supplémentaires tomberont dans la pauvreté. Ceci équivaut à une augmentation du taux de pauvreté de 3,2% en comparaison à un scénario sans pandémie.

Sur la base d’un examen de 113 pays, la Banque mondiale estime à 589 milliards de dollars les montants engagés pour la protection sociale en réponse à la crise, l’équivalent de 0,4% du PIB mondial.


À propos de nous

Observatoire Congolais de l’Empreinte Ecologique et Développement Durable

Tél : +243 827 416 916

Tél : +243 815 097 931

E-mail : occeeddrdc02@gmail.com

Newsletter

© 2020 OCEED. All Rights Reserved. Designed By BI-SOFT Ltd
Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account